Roman : Du pain sur la table de l’oncle Milad

Du pain sur la table de l'oncle Milad

Livre. L’auteur libyen Muhammad Al-Naas a remporté le Prix international de la fiction arabe (IPAF) à Abu Dhabi pour son roman « Du pain sur la table de l’oncle Milad ».

L’histoire de l’oncle Milad
Dans la société villageoise fermée, Milad cherche la définition idéale de la virilité telle que sa société la conçoit. Mais il semble échouer. Après plusieurs tentatives ratées tout au long de sa vie, il décide enfin d’être lui-même, faisant abstraction de cette définition. Notamment lorsqu’il rencontre sa future femme Zainab. Il décide alors de rester cloitré dans sa maison, et d’assumer les tâches ménagères que la société attribue plutôt à la femme. Pendant ce temps, sa femme part travailler pour subvenir aux besoins du couple. Mais face à cette inversion des rôles, Milad est l’objet des moqueries dont il ignore l’existence. Jusqu’à ce que son propre cousin décide de lui mettre face à la réalité et de lui révéler ce que se dit autour de lui.

Le président du Jury, Shukri Al-Mabkhout a estimé que le roman « Du pain sur la table de l’oncle Milad » est un roman qui questionne les perceptions toutes faites du concept de « genre » et triomphe de l’individuel face aux idées collectives. Il fournit une critique approfondie des perceptions dominantes de la masculinité et de la féminité, la division des tâches entre hommes et femmes et leur impact psychologique dans une société arabe. En effet, c’est un roman qui se situe au cœur des questions culturelles universelles sur les questions de genre, mais il est ancré, en même temps, dans son environnement local et arabe, loin de l’approche idéologique offensive du relativisme.

Bio de Muhammad Al-Naas
Muhammad Al-Naas est un conteur et journaliste libyen, né en 1991. Il a obtenu un baccalauréat en génie électrique de l’Université de Tripoli, en 2014. Son premier livre « Blue Blood », un recueil de nouvelles, a été publié en 2020. « Pain à la table de l’oncle Milad » est son premier roman. Il est le premier auteur libyen et le plus jeune à remporter le prix international de la fiction arabe.

Le Prix international de la fiction arabe (IPAF) récompense l’auteur avec une une dotation de 50000 dollars.

Source : International Prize for Arabic Fiction

« Du pain sur la table de l’oncle Milad », roman de Muhammad Al-Naas

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*