L’assurance chômage arrive aux Émirats arabes unis

Ministère des Ressources humaines et de l’émiratisation aux Emirats arabes unis

Les travailleurs aux Émirats arabes unis bénéficieront bientôt d’un nouveau système assurance chômage à la carte et jusqu’à 60% du salaire…

Cette nouvelle avancée pour les travailleurs entrera en vigueur à partir de janvier 2023 aux Émirats arabes unis.

Assurance chômage pour les travailleurs aux Émirats arabes unis

Le nouveau système d’assurance chômage concernera aussi bien les citoyens natifs du pays que les résidents étrangers. Les travailleurs des secteurs public et privé pourront y bénéficier. Il sera gérée par les compagnies d’assurance, qui proposeront plusieurs niveaux de protections. Des options que les salariés pourront choisir en fonction de leurs besoins. Un forfait de base sera proposé, autour duquel graviterons d’autres garanties à la carte.

Modalités de l’assurance chômage

Ces bouquets d’assurance chômage seront toutefois conditionnés par le niveau de rémunération du salarié. Le montant des indemnisations chômage sera plafonné à 60% du salaire, dans la limite de 20000 dirhams par mois.

L’assurance chômage sera dégressive et limitée dans le temps. Elle visera donc à inciter les salariés à retrouver un autre emploi. Un système de contrôle et de suivi des assurés sera annoncé ultérieurement.

Même si le niveau de cotisations à cette assurance chômage n’a pas encore été précisé, on sait désormais qu’elles seront payées annuellement par le salarié. Les autorités assurent néanmoins qu’elles seront relativement faibles, entre 40 et 100 dirhams par an, et sans impacts réels sur le salaire.

Plusieurs étapes seront mises en place avant l’application de la nouvelle loi en 2023, à commencer par une première phase de sensibilisation et d’information auprès des salariés.

Cette nouvelle avancée est annoncée dans le cadre de la loi fédérale sur l’assurance chômage. Elle régira également à encadrer la relation entre les assurés et les compagnies d’assurance. Elle est également accompagnée par la décision d’augmenter de 2% par an le niveau de « émiratisation » des emplois qualifiés dans le secteur privé de plus de cinquante salariés. L’objectif est d’arrivé à 10% des emplois «locaux » dans ce secteur en 2026.

Source : Ministère des Ressources humaines et de l’émiratisation aux Émirats arabes unis

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*