Choisir sa religion en Egypte

islam,egypteLe grand mufti d'Egypte vient de décréter la possibilité pour un musulman de changer sa religion, une pure révolution dans le monde musulman et qui n'est pas au goût de tout le monde…




Les musulmans sont libres de changer de religion, c'est ce que vient de déclarer le grand mufti d'Egypte. A une lettre adressé au Forum du Washington Post Newsweek, le plus haut religieux du pays a affirmé que l’acte d’abandonner sa religion est un péché punissable par Dieu le jour du Jugement dernier. Mais dans le cas où quelqu’un rejetterait simplement sa foi, aucun châtiment n’est prévu en ce bas monde.

Selon les pratiques courantes dans la religion musulmane, les personnes qui se convertissent à une autre religion sont considérées comme hérétique et elles sont passibles de la peine de mort.

A noter que les tentatives de se convertir à une autre religion en Égypte ont toujours été entravées par le refus de l’État de modifier l'état civil des personnes concernées. En effet, dans ce pays comme dans la plupart des pays arabe, on marque la religion sur la pièce d'identité.

De ce fait, la ligue de droit de l'homme en Egypte affirme que même si la conversion n'est pas considérée comme un crime en Égypte, ces personnes sont arrêtées en vertu de la loi d’urgence et sont souvent traduites en justice pour outrage à la religion. En effet, depuis plusieurs années déjà, nombreux sont les cas de chrétiens convertis à l’islam et qui voulaient redevenir chrétiens.

Cette dernière décision venant de la part d'un haut dignitaire religieux pourrait changer la donne. Surtout lorsqu'on sait que le grand mufti a aussi déclaré que l’apostasie serait une menace à l’ordre public.