Mariage civil en Israël

mariage,israëlSans précédent depuis la création de l'état d'Israël : pour la première fois un mariage civil sera enfin possible. Il pourrait être bientôt reconnu par les instances religieuses juives…




Le mariage inter-juif civil en Israël n'est pas reconnu par les autorités religieuses. Mais cela va très bientôt changer, puisque désormais il va être rendu possible. Ce changement vient d'être scellé par un accord entre les instances religieuses du pays et le ministère de la justice israélien. Une loi de la Knesset devrait passer et le gouvernement disposant de 78 députés sur un total de 120 au Parlement est sûr de l'emporter.

Cet événement est considéré comme un bouleversement puisque désormais les gens pourront se marier devant une juridiction civile, ce qui faciliterait par la même occasion et autoriserait davantage les procédures de divorce.

En contrepartie de l’arrangement, les autorités religieuses ont obtenu d’établir des tribunaux rabbiniques ayant la haute main sur les conversions au judaïsme. En effet, la loi oblige les autorités israéliennes à reconnaître les conversions réalisées à l’étranger par les rabbins réformés qui souhaitent aussi imposer leurs conversions réalisées en Israël.

C'est pour cette raison que des opposants s'insurgent ainsi contre ce "marchandage déséquilibré". Ils considèrent que le mariage civil résout un problème pour une poignée de couples et laisse des centaines de milliers d’autres sans solution. Ce serait le cas de plusieurs centaines de personnes immigrées de l’ex-URSS, qui vivent Israël et servent dans l'armée mais qui pourraient ne pas être "assez reconnus comme étant Juifs".

En effet, plus d'un tiers du million d’immigrants arrivés en Israël en provenance de l’ex-URSS ne sont pas juifs aux yeux du grand rabbinat.

A noter que jusqu'à présent, pour se marier civilement, les Israéliens devaient se rendre à l’étranger avant d'inscrire leur union au ministère de l’Intérieur.