Quand Dubaï investit à Las Vegas

City Center las Vegas Alors que la bourse de Dubaï vient de secouer les marchés financiers dans le monde, le groupe Dubaï World, en partie à l'origine de ce tremblement boursier, s'apprête à inaugurer à Las Vegas (USA) l'un de ses plus grands projets, le City Center.

City Center est considéré comme l'un des projets les plus couteux de l'histoire des Etats-Unis. Situé au cœur de Las Vegas, dans le quartier où se trouvent les plus grands hôtels et casinos, le complexe immobilier s'étend sur une superficie de 1.5 kilomètres carrés. Il comprendra des logements, un hôtel, un casino et un centre commercial.

Le projet a été financé à hauteur de 4 milliards de dollars par le groupe Dubaï World. Lancé à l'origine par le groupe américain MGM Mirage, le projet manquait des moyens nécessaires, ce qui avait poussé le groupe américain à solliciter le soutien et la participation financière du groupe émirati Dubaï World. Avec une valeur totale avoisinante de 9 milliards de dollars, le groupe émirati déteint donc presque de la moitié des parts.

A l'approche de l'inauguration, le 16 décembre 2009, on pourrait craindre un risque de voir ce projet touché par la crise boursière de Dubaï, mais un tel risque reste très mineur. En effet, la grande partie du budget a déjà été couverte à l'avance, ce qui met le groupe américain à l'abri de toute turbulence financière.

La particularité de ce projet c'est qu'il n'est pas seulement un projet touristique, mais il comprend également un complexe de logements, avec notamment 2400 uintés qui sont proposées à la vente. Pour l'heure, 50% de ces logements ont déjà été vendus et ce malgré la crise immobilière aux Etats-Unis. La crise a d'ailleurs obligé MGM Mirage à baisser ses prix de vente de 30%.

Le complexe est conçu par des architectes mondialement connus. Il est notamment soutenu par le gouvernement américain pour son respect des normes environnementales.