Banque d'Israël, le virage

Banque d'IsraëlLe Gouverneur de la Banque d’Israël, Stanley Fischer, vient d'annoncer que la banque va se porter acquéreuse en devises de 12 milliards de dollars. Ainsi les réserves de change passeront de 28 milliards à 40 milliards au début de 2010…




La Banque d'Israël procédera à l'achat de 25 millions de dollars par jour sur le marché des devises, et cela pendant les deux années à venir. Augmenter les réserves de la banque en devises de 12 milliards de dollars supplémentaires, tel est l'objectif déclaré. Ainsi, les réserves de change passeront de 28 milliards de dollars à 40 milliards en deux ans.

Jusqu'à présent, la banque israélienne s'interdisait d’intervenir directement sur le marché des changes. Sa première intervention a eu lieu juste la semaine dernière, la banque avait procédé à une acquisition symbolique de 600 millions de dollars en deux jours.

Cette augmentation des réserves de change est justifiée par la croissance rapide du PIB israélien et par l’intégration de l’économie israélienne au marché financier international. Cela pourrait s’avérer très efficace pour accroître la stabilité financière du pays. De plus, avec cette accumulation de devises, la banque d'Israël vise deux objectifs à la fois : accroître les réserves de change à faible coût puisque le dollar est bon marché, mais aussi soutenir ouvertement le billet vert contre la monnaie locale.

La décision est jugée courageuse, elle contribuerait surtout à réduire la vulnérabilité extérieure du système financier du pays. Le gouverneur Stanley Fischer avait néanmoins affirmé il y a une semaine que la Banque centrale n’avait pas l’intention d’intervenir régulièrement sur le marché des changes. S’adressant aux investisseurs étrangers, il a précisé qu’il était normal que le shekel se renforce si Israël continuait à prospérer tout en veillant à la stabilité des prix…. D'après lui, "tous les exportateurs doivent être prêts. La concurrence provenant de l’étranger ne fera que se renforcer à l’avenir...".

Banque d'Israël (Bank of Israel).

{moscomment}