Dessaler l'eau avec l'énergie solaire en Arabie saoudite

Dessaler l'eau en arabie saouditeLe Royaume wahhabite est en passe de remplacer le pétrole par l'énergie solaire pour alimenter ses usines de dessalement d'eau. Le gouvernement saoudien veut s'impliquer davantage dans le développement des énergies renouvelables et adhérer à l'IRENA (l'agence internationale à l'énergie renouvelable).

Beaucoup de pays au Moyen-Orient recourent à l'eau dessalée de la mer pour répondre à leurs besoins en eau. En Arabie saoudite comme aux Emirats arabes unis, de nombreux grands projets sont achevés et/ou en cours pour traiter et utiliser l'eau du golfe persique. On en compte une trentaine d'usines en Arabie saoudite, et toutes utilisent le pétrole comme carburant pour faire fonctionner les équipements utilisés et extraire le sel et les autres minéraux de l'eau de la mer.

Conscientes des enjeux environnementaux futurs, le Royaume a donc décidé de changer certains comportements et s'intéresser davantage aux énergies renouvelables. Parmi les mesures prises, c'est de remplacer le pétrole par l'énergie solaire pour faire fonctionner les usines de dessalement d'eau – le dessalement d'eau étant un choix stratégique pour garantir au Royaume l'approvisionnement nécessaire en eau potable et d'irrigation.

énergie solaire pour dessaler l'eau

En utilisant l'énergie solaire au lieu de pétrole, le pays renforcera la part des énergies renouvelables. Et compte tenu de grand potentiel qui y réside, le Royaume veut même aller plus loin en devenant un pays exportateur de l'énergie solaire, comme elle l'est pour le pétrole.

A noter que le Royaume consomme par moins de 1.5 millions barils de pétrole par jour pour faire fonctionner les usines de dessalement. L'utilisation du pétrole a ainsi des conséquences directes sur le prix de l'eau dans le pays.

Outre l'énergie solaire, l'Arabie saoudite veut se doter des lignes ferroviaires à grande vitesse entre les grandes villes, notamment entre la Mecque et Médine, villes à grandes affluences pendant les pèlerinages annuels. Une fois ce réseau est complété, il contribuera à éliminer un grand nombre de bus qui sont actuellement utilisées pour le transport.

Marafiq et Acwa Power Projects.