Développement de l'énergie solaire au Liban

énergie solaire au libanL'ONU et le Liban activent leurs efforts pour développer l'énergie solaire dans le pays. L'agence onusienne du Liban travaille actuellement sur vingt cinq projets, dont deux dans le domaine de l'énergie solaire.

L'effort sera concentré sur l'usage de cette énergie renouvelable dans le chauffage. Mais les autorités libanaises veulent désormais aller plus loin et encourager le montage de projets solaires, notamment avec la création d'un nouveau centre (LCECP) en coopération avec le PNUD, l'agence environnementale de l'ONU. Objectif du nouveau centre: traiter les questions liées à l'usage, à la production et à la conservation des énergies renouvelables ainsi que la sensibilisation à l'échelle du pays.

Le développement de l'énergie solaire au Liban permettra au pays de réduire son dépendance énergétique vis-à-vis des pays pétroliers, le Liban ne possédant pas de ressources pétrolières. Mais l'option solaire aidera également le pays à diminuer la pollution.

A noter que l'énergie solaire est déjà développée pour l'alimentation d'un réseau de téléphonie mobile et pour alimenter en électricité le centre d'étudiants à l'université américaine de Beyrouth. Cette dernière avait même reçu un prix d'excellence environnementale pour son architecture verte. Le Liban travaille également sur de nombreux autres projets environnementaux importants comme la prévention des incendies de forêts, la protection des forêts de cèdres, symbole national du pays et la préservation du littoral méditerranéen qui fait face à des projets immobiliers de grande envergure, notamment le projet d'une ile artificielle.