L'eau, enjeu majeur au Moyen-Orient

eauLa communauté internationale dans sa globalité fait face à un problème majeur qui est de préserver les ressources d'eau mais aussi la qualité et l'infrastructure de la gestion de cette eau. Qu'en est-il du Moyen-Orient ? Quelle perspective et solution ?

Voir dernier article sur le sujet GESTION DE L'EAU AU MOYEN-ORIENT (daté 24 octobre 2009)

Le Moyen-Orient, n'en fait pas seulement partie mais les défis qui s'imposent à cette région exigent un développement encore plus urgent et plus volumineux en termes d'investissements et d'efforts consentis.

Faisant face à une augmentation sans précédent des populations, les pays de cette région savent bien que l'essentiel pour eux réside désormais dans l'investissement privé ou public dans la construction d'une infrastructure durable et fiable pour gérer leurs besoin en eau. D'ici 2050, le Moyen-Orient pourrait faire face à une manque d'eau sans précédent. Les besoins sont énormes. Ils sont chiffrés par plus de 120 milliards de dollars pour les dix ans à venir seulement, prévoient les experts.

Les besoins ne sont pas dédiés uniquement à la seule consommation des ménages, mais aussi au fort développement économique dans la région, notamment dans le secteur de l'agriculture et la construction. A titre d'exemple, les travaux de construction de nombreux grands projets auraient besoin de plus 55 milliards de litres d'eau par an.

Face à un tel défit, la pression est de plus en plus forte pour trouver les ressources d'eau en investissant des sommes colossaux dans les équipements de dessalement. Les experts affirment que jusqu'en 2015 au moins, le Moyen-Orient sera sommé de dépenser plus de 24 milliards dollars pour la seule industrie de dessalement des eaux de mer. Pour eux seuls, l'Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis en dépenseront près de 13 milliards de dollars.

Les sommes sont considérables et les états concernés sont obligés d'ouvrir leur marché aux opérateurs privés, mais aussi à des partenariats avec les leaders mondiaux de l'industrie d'eau. C'est sans doute la seule condition pour pouvoir réduire les prix tout en ayant des résultats probants. Les grandes sociétés leaders modiales de traitement d'eau pourront apporter leur expérience et expertise.

Tel sera aussi le pari lancé pour préserver l'écologie dans cette région tout en répondant aux besoins.

Voir dernier article sur le sujet GESTION DE L'EAU AU MOYEN-ORIENT (daté 24 octobre 2009)