Quand un prince saoudien devient chanteur !

Prince Faisal bin Mansour bin Thunayan al-Saoud, chanteurLa maison des Saoud, famille royale saoudienne, a-t-elle tremblé au rythme de la musique chantée par l'un de ses jeunes princes ? Le prince en question, c'est Faisal bin Mansour bin Thunayan al-Saoud. A 33 ans, il vient de sortir un album en anglais et un clip vidéo, une première dans l'histoire du Royaume wahhabite.

Pour l'occasion, le chanteur a quelque peu changé le look qu'on peut imaginer pour un prince saoudien. Crâne rasé, blouson cuir qui montre son allure bodybuilding, et une petite barbe qui nous suggère son apparence princière. Oubliez donc le saoudien stéréotypé avec sa djellaba blanche, ici nous avons désormais affaire à un chanteur looké à l'occidental. Une fois le personnage est posé, comme pour représenter la jeunesse arabe de nos jours, place alors à la musique, également occidentale, et puis au verbe. Le thème choisi ? Le suicide ! Le titre l'illustre d'emblée "il n'est jamais trop tard". La métaphore est claire: "Tout le monde fait des erreurs, mais il n'y a pas de raison pour perdre espoir ... Il n'est jamais trop tard pour changer le cours des choses, il n'est jamais trop tard pour faire la différence… Il n'est jamais trop tard pour trouver votre chemin…".

Bien sûr, la chanson nous suggère que la solution pourrait se trouver dans la foi religieuse, sans oublier la violence de certaines scènes, vu le sujet traité. Mais dans un pays comme l'Arabie saoudite où ce genre de musique et surtout la danse à l'occidentale ne sont pas monnaie courante, il y a de quoi s'en étonner. Si en plus le clip en question devait traiter l'un des sujets le plus tabou de la société saoudienne, à savoir le suicide, on peut alors imaginer combien, d'un point de vue saoudien, ce prince a osé dépasser les codes et les lignes de son pays. En fait, l'originalité, et on peut sans doute parler de courage, de ce prince vient du fait qu'il ait décidé de faire l'une des choses les plus controversées pour une personne de sa position, à savoir un album musique sur le suicide. Il fallait oser, c'est une première dans l'histoire du pays.

Résultat : 80 diffusions hebdomadaires sur MTV, et pas moins de 5000 visites par jour sur YouTube. Hélas, à peine le nombre de visionnages a dépassé le 100.000 que la version officielle de la vidéo à été retirée, tout comme la plupart des références liées au prince saoudien. Certains de la blogosphère saoudienne pensent que la famille royale, n'acceptant pas qu'un prince de son rang fasse une carrière de chanteur, à l'occidental de surcroît, aurait retiré la vidéo en question du web. En attendant, sur Facebook, les fans semblent apprécier le clip.

A noter que le prince est également culturiste et motocycliste professionnel, mais cela semblait poser moins de problèmes vis-à-vis de sa position princière. Dans un entretien donné à un journal saoudien en anglais, le prince affirme qu'il travaille sur deux autres chansons. Photo: site du prince Faisal bin Mansour bin Thunayan al-Saoud .