Beyrouth, capitale mondiale du livre

Beyrouth Capitale mondiale du Livre – 2009S'ouvre aujourd'hui à Beyrouth et pour une durée d'un an la manifestation culturelle mondial "Beyrouth, capitale mondiale du livre".

La capitale libanaise succède à Amsterdam. Pour l'occasion, pas moins de cent cinquante projets dont 10 initiatives phares sont annoncés durant l'année. On notera notamment l'opération "Beyrouth 39" qui consistera à faire établir, par jury de quatre écrivains de langue arabe, une sélection des 39 meilleurs écrivains de langue arabe de moins de 40 ans. Ce jury est composé des écrivains : Elias Khoury, Abdo Wazen, Maher Jarrar et Hoda Barakat.

Bien que l'évènement sera en langue arabe en grande partie mais la langue française sera aussi à l'honneur, notamment avec l'initiative lancée par la France "Lettres à Beyrouth" où les participants seront invités à écrire une lettre à la ville, une lettre en langue française ou qui sera traduite en français par la suite.

La manifestation proposera également des rencontres et débats avec des écrivains libanais et d’autres nationalités, notamment quatre itinéraires culturels autour des bibliothèques publiques municipales de la ville.

L'opération "Beyrouth, capitale mondiale du livre" a été lancée en 2000 par l'Unesco et les organisations internationales de bibliothécaires, de libraires et d'éditeurs. La ville a été choisie en particulier pour son implication en matière de diversité culturelle, de dialogue et de tolérance ainsi que pour la variété et le caractère dynamique de son programme. La capitale du Liban est surtout un point de concentration et de chute pour l'ensemble de l'édition arabe.

Beyrouth Capitale mondiale du Livre – 2009, a trois objectifs. Le premier concerne éditeurs et libraires, à savoir le renforcement du secteur du livre au Liban, avec une attention particulière accordée aux livres de jeunesse. Le second implique les écoles et leur promotion de la lecture. Enfin, le troisième objectif, en collaboration avec les ambassades, est l’adoption d’une approche diversifiée de la culture, avec l'invitation d'écrivains des pays qu’elles représentent. Des poètes allemands, mexicains, des romanciers français, des éditeurs italiens, égyptiens, des designers espagnols, des illustrateurs suisses, des professionnels du livre hollandais, des libraires algériens, marocains, syriens, tunisiens, émiratis, sont ainsi attendus au Liban, à partir du 23 avril 2009.

De plus, le Salon du livre de Beyrouth, du 23 octobre au 1er novembre, reprendra pour la deuxième année consécutive. Interrompu à la suite du conflit de l'été 2006 avec Israël, il n'a repris en 2008.