The 99, une BD à la sauce musulmane

Image Comme son nom le suggère, The 99, cette bande dessinée a 99 héros dont les noms représentent les 99 attributs d'Allah (Dieu en arabe)…




Il s'agit d'un manga à la sauce arabe et musulmane. Créé en 2006, l’histoire commence à la bibliothèque de Bagdad menacée alors par les assaillants mongoles, c'était en 1258. Pour sauver le trésor culturel de cette bibliothèque, et grâce à un procédé chimique, les gardiens décident de transformer la connaissance contenue en 99 pierres. Quelques siècles plus tard, ces pierres sont retrouvées par des personnages dispersés dans le monde, ce qui leur donne des pouvoirs magiques : force surnaturelle, téléportation, bonheur…

Outre cette dimension fantastique, la bande dessinée se veut un vecteur de culture et d'histoire musulmane. D'après son auteur, Naif al-Mutawa, il ne s'agit pas pour autant d'une bande dessinée religieuse mais c'est de la culture dont il s’agit. Les 99 ne sont pas plus islamiques que superman n’est chrétien, dit-il. Autrement dit, les valeurs véhiculées sont voulues universelles, et partagées par toutes les religions. D'ailleurs, aucune mention d'Allah ou de Mahomet n’est faite, car l'auteur entend transmettre un message positif basé sur des valeurs certes au centre de l’Islam, mais qui restent essentiellement humaines.

La bande dessinée est largement diffusée au Moyen-Orient mais aussi aux Etats-Unis, au Canada et en Grande-Bretagne. Un parc d’attractions dédié aux 99 a ouvert le mois passé au Koweït et la société Endemol prévoit une adaptation télévisuelle. Une version francophone de la série sera disponible dès le mois de juin.

Auteur : Naif al-Mutawa, Koweïtien diplômé de psychologie clinique et de Business. Site officiel : The 99.