Quatre maisons et un exil d'Eshkol Nevo

Quatre maisons et un exil d'Eshkol NevoBest-seller dans son pays et sélectionné lors du dernier salon du livre à Paris "Quatre maisons et un exil" est un roman haut en couleur où l’histoire parvient à imposer sa marque jusqu' à l'intérieur même des maisons. Ces lieux où l'on s’abrite mais qu'on fuit où qu'on quitte de force incarnent l’appartenance de chacun…

La cloison est mince entre le petit appartement d'Amir et de Noa et celui des propriétaires, Moshé et Sima. Amir et Noa sont étudiants, l'un à Tel-Aviv, l'autre à Jérusalem ; ce petit deux-pièces dans une maison mitoyenne à Maoz Sion, localité située à mi-chemin des deux villes, leur paraissait donc être la solution idéale. Mais la cohabitation n'est pas simple, ni entre eux ni avec les voisins, qui ont deux enfants et leurs propres problèmes. Sima, devenue femme au foyer, s'ennuie, et les pressions de la famille très religieuse de Moshé, dont les parents habitent au dernier étage de la maison, sont source de conflits. Les voisins d'en face se débattent avec d'autres déchirures : leur fils Guidi est tombé comme soldat au Liban, et Yotam, son petit frère, se sent délaissé, traîne dans les terrains vagues, sèche l'école et se confie à Amir. Dans les rues de Maoz Sion travaille également Sadek, l'ouvrier arabe qui reconnaît dans la maison de la famille de Moshé celle que ses parents ont quittée en 1948 et dont sa mère a toujours la clef... À travers ce kaléidoscope narratif de destins croisés, Eshkol Nevo décrit un pays traversé par des failles de plus en plus profondes : entre Israéliens et Palestiniens, entre religieux et laïques, entre gens désireux de poursuivre le processus de paix et ceux qui sont figés dans la peur et le deuil. Mais il dessine aussi une société où l'espoir et les rêves sont omniprésents dans le quotidien, et où tout reste encore à faire.

Ce premier roman est une sorte d'ouverture vers l'intérieur même, un retour vers les souvenirs et les liens intimes que l'on lie avec les lieux. Le jeune écrivain y déploie avec talent une habileté romanesque, un sens du dialogue et de la complexité des caractères. Les héros sont presque anonymes. Ils sont là pour servir l’histoire, victimes des peurs et du sang versé des deux côtés. Sous le feu des crises identitaires de chacun, l'écrivain croise les destins pour tisser une histoire cosmopolite, sans dualité ni préjugé.

Biographie de l'auteur
Eshkol Nevo est né à Jérusalem en 1971. Après une enfance passée à Detroit et dans différentes villes israéliennes, il débute une carrière de publicitaire, avant de se tourner vers l'écriture. Son premier roman, Quatre maisons et un exil, est resté sur les listes de meilleures ventes pendant de longs mois en Israël. Il sera publié dans la plupart des pays européens.

Quatre maisons et un exil d'Eshkol Nevo

Quatre maisons et un exil

Auteur : Eshkol Nevo

Traduction : Raïa Del Vecchio

Editions Gallimard (janvier 2008)

Collection : Du monde entier