Que peut le cinéma pour le Moyen-Orient ?

Festival, Proche Orient: que peut le cinémaD'un pays à l’autre et à travers une cinquantaine de films, la quatrième édition du festival "Proche-Orient : que peut le cinéma?" s'ouvre à Paris en partenariat avec le Monde Diplomatique et la Mairie de Paris.

Pour cette quatrième édition, le festival donne l'honneur aux documentaires venant de la région du Proche et Moyen-Orient. Mais le festival comprend également des long-métrages, des téléfilms et une quinzaine de court-métrages. Durant douze jours, les spectateurs découvriront des œuvres cinématographiques venant d'Israël, de Palestine, d'Irak, du Liban et d’Iran.

C'est le film israélien Ajami, mention spéciale pour la Caméra d’or à Cannes 2009, qui ouvre le festival. Ce film est, rappelons-le, est co-réalisé par l'Israélien Yaron Shani et le Palestinien Scandar Copti. En effet, l'édition de cette année est articulée autour du conflit israélo-palestinien: Gaza, Israël, l'exil, les implantations mais aussi l'Amérique, la guerre en Irak, l’Iran ou encore la question des femmes au Moyen-Orient…

Une autre nouveauté de cette année, c'est la présence de l'Iran, avec notamment en clôture (le 13 décembre 2009) le film "Les Chats Persans" réalisé par Bahman Gobhadi et qui raconte le malaise de la jeunesse iranienne tout en offrant un voyage à travers la scène musicale underground de Téhéran. Le film avait également remporté le Prix Spécial du Jury de la sélection "un certain regard" à Cannes 2009

Durant douze jours, chaque film projeté est suivi par un débat sur la vie quotidienne au Moyen-Orient. Ces débats sont organisés en partenariat avec le Monde Diplomatique et animées par des cinéastes et des spécialistes de la région.

Du 2 au 13 décembre 2009 au cinéma Les Trois Luxembourg

67, rue Monsieur Le Prince - 75006 Paris

"Proche-Orient : que peut le cinéma?"