La Visite de la fanfare

La Visite de la fanfareLa Visite de la fanfare est un film bouleversant et qui mêle acteurs israéliens et palestiniens pour en faire comme un pacte de paix… Quand le cinéma réussit là où la politique échoue…

 

Synopsis :
Un jour, il n'y a pas si longtemps, une petite fanfare de la police égyptienne vint en Israël. Elle était venue pour jouer lors de la cérémonie d'inauguration d'un centre culturel arabe. Seulement à cause de la bureaucratie, d'un manque de chance ou de tout autre concours de circonstance, personne ne vint les accueillir à l'aéroport. Ils tentèrent alors de se débrouiller seuls, pour finalement se retrouver au fin fond du désert israélien dans une petite ville oubliée du monde. Un groupe de musiciens perdu au beau milieu d'une ville perdue. Peu de gens s'en souviennent, cette histoire semblait sans importance.

Grâce à une mise en scène épurée, le réalisateur israélien Eran Kolirin raconte l'histoire banale d'une fanfare égyptienne perdue aux frontières du désert israélien. Une histoire presque banale et qui devient burlesque avec des scènes a la "Kusturica". Le film décrit les rapports subtils entre des personnages de culture différente qui possèdent toutefois des valeurs universelles résumées en l'amitié, le partage, l'humanité.

Le film est une sorte de fable contemporaine et tendre où les personnages partagent aussi leur crainte, solitude et espoir. Autrement dit, un ménage de gravité et d'optimisme. Il se déroule en une seule journée et pourtant, beaucoup de choses sont dites à commencer par l'emmêlement des cultures arabes et israéliennes avec les fameux films égyptiens.

Sortie en France 19 décembre 2007.