Sous les bombes, une fiction au coeur d'une guerre réel

Sous les bombesArrêt sur images pour filmer une tragédie qui a secoué le Liban. Caméra à l'épaule, avec un scénario et du matériel minimalistes et en compagnie de quatre acteurs, Philippe Aractingi nous emmène avec son film "Sous les Bombes", à revisiter et à revivre une guerre que le Liban a vécu en 2006…

Le réalisateur nous plonge rapidement au cœur de son film et des événements. Le film commence par des explosions, sans tarder. Et mis à part les images que quelques textes dactylographiés accompagnent, c’est le bruit des bombes qui remplit soudain notre tête. Nous sommes fin juillet 2006, et le réalisateur Philippe Aractingi nous emmène au cœur d’un Liban en pleine guerre.

Filmer la réalité telle qu’elle est, rendre compte du sens oppressant de l’urgence et du danger, telle la volonté du réalisateur. La recherche esthétique de l’image et des plans réussit à merveille à nous faire sentir les odeurs et les textures, à revivre ces moments tragiques, comme si nous y étions…

Synopsis:
Sous les bombes, une femme cherche son fils. Un homme l’accompagne dans sa quête. Tout les sépare. Toni est chrétien et rêve de fuir à l’étranger. Libanaise chiite, Zeina s’était expatriée à Dubaï. Revenue au Liban pour essayer de sauver son fils, elle découvre qu’elle ne peut plus repartir. Pourtant, ils vont s’aimer, comme une réponse à la mort qui frappe partout autour d’eux.

Un film coproduit par le Liban – France - Royaume-Uni
Année 2007 - 1 h 33 mn
Réalisation : Philippe Aractingi
Comédiens: Nada Abou Farhat, Georges Khabbaz, Rawya El Chab, Bshara Atallah
Scénario : Michel Léviant, Philippe Aractingi

Biographie du réalisateur:
Philippe Aractingi est né en 1964 à Beyrouth. Il a réalisé plus de 40 films : reportages, documentaires et films d'auteur. Après avoir vécu douze ans à Paris, il revient au Liban, où il tourne L'Autobus (2005) son premier long-métrage de fiction qui bat tous les records d'audience. Primé dans six festivals et sélectionné pour représenter le Liban aux Oscars, L'Autobus est également le premier film libanais à sortir en Egypte et dans le reste du monde arabe. Le 12 juillet 2006, une autre guerre commence au Liban. Dix jours plus tard, dans un état de précarité absolue, sous les bombes, il commence le tournage de ce qui va être son deuxième long métrage.

Site officiel du film "Sous les bombes".