Les Israéliens pour un présentateur arabe

Lucy AharishUne enquête, menée récemment par un institut de sondage israélien, montre que le public israélien est majoritairement prêt à accepter un présentateur arabe dans les journaux télévisés…





Le sondage est réalisé par l'institut "Agenda and the Teleseker" auprès d'un échantillon de 800 personne. 400 des personnes interrogées sont des Israéliens de naissances, 200 sont des Israéliens Arabes et les 200 qui restent sont des Israéliens immigrés récemment des républiques Ex-Union Soviétique. Ces trois groupes ont été choisis dans le but d'obtenir une vision claire de la perception du public des médias israéliens et d'examiner la manière dont ces médias traitent les questions liées à chacune des trois catégories.

Ainsi, 52% des personnes interrogées sont "plus que disposée" à accepter une personnalité arabe pour présenter les journaux sur les chaînes de télévision. 70% d'entre elles pensent que les chaînes pourraient au moins mettre un présentateur arabe pour présenter la météo. 80% considèrent que les médias israéliens devraient interviewer plus de personnalités arabes. Le sondage a aussi révélé que 36 % des Arabes Israéliens lisent des journaux hébreux et 34% d'entre eux écoutent les radios israéliennes. Contre 20% seulement des Israéliens d'origine russe lisant les journaux en hébreu et 15% à écouter les radios israéliennes.

L'étude préconise l'augmentation de la visibilité des Arabes Israéliens dans les médias du pays. Ceci pourrait mieux clarifier leur position par rapport à la société israélienne et renforcer davantage leur sentiment d'appartenance à cette société, rapporte l'étude. En effet, 61% des Arabes Israéliens interrogés déclarent qu'ils regarderont davantage la télévision israélienne, s'ils considèrent qu'ils sont mieux représentés. 50% parmi ceux qui ne lisent jamais les journaux israéliens affirment qu'ils liront plus si les journaux donnent plus de voix aux personnalités arabes.

A noter que la présentatrice arabe israélienne Lucie Aharish était la première à présenter des actualités télévisées en arabe pour la chaîne 10. Elle a récemment démissionné pour de son poste pour "différences professionnelles". Elle figure actuellement en tête des favoris pour présenter le journal de la deuxième chaîne israélienne.

L'enquête sera présentée lors de la deuxième conférence annuelle de l'universitaire de Haïfa autour de la "Responsabilité Sociale". Une table ronde discutera de la relation entre les médias et les responsabilités sociales.

Source : YnetNews.

{moscomment}