Le fond émirati DIC négocie le rachat de Liverpool

Le fonds émirati DIC négocie le rachat de LiverpoolLe fond d'investissement émirati "Dubai International Capital" serait à nouveau en discussion avec les propriétaires américains du club sportif anglais Liverpool en vue de son rachat, c'est ce qu'a indiqué un responsable du puissant fond d'investissement de l'émirat de Dubaï…

C'est le directeur général de "Dubai International Capital" (DIC) qui a annoncé la nouvelle sur la chaîne la chaîne Skysports. Il affirme que son fond est en discussions avec les actuels propriétaires américains du club.

D'après des sources anonymes via "The Times", les propriétaires américains étudieraient une offre d'une valeur avoisinante les 400 millions de dollars. Une telle somme correspondrait uniquement à la moitié des parts du club anglais. Les deux propriétaires américains, Tom Hicks et George Gillett, avaient demandé au mois de janvier dernier la même somme mais pour 10 à 15% uniquement des parts, ce qui a été estimé "surévalué" par les émiratis.

Il ne s'agit pas de la première tentative du DIC, en 2007 son offre de reprise du club avait été refusée et devancée par celle de Tom Hicks et George Gillett. Désormais, les difficultés financières, ont poussé les Américains à renégocier leur prêt pour l'acquisition du club. S'un autre côté, l'entraîneur du club, Rafael Benitez, entretient des relations très mouvementées avec ses patrons, son départ est même réclamé par les supporteurs. Ces conditions réunies ont relancé l'intérêt du DIC pour tenter l'acquisition cette année.

Liverpool et ses deux propriétaires américains planifient de construire un nouveau stade, mais manque de moyens financiers, ce projet à été à maintes fois repoussé. L'offre du DIC devrait permettre sa réalisation.

{moscomment}